Wecomfrom - avion

Wecomfrom

« Le premier projet »

Wecomfrom n’était pas un jeu vidéo à l’origine mais une plateforme de rencontres amicales

Vainqueur du concours de création d’entreprise « Le millésime de la création »

Traduit en 7 langues (dont une langue régionale : le Ch’Ti)

Wecomfrom – traductions

Utilisée par plusieurs centaines de milliers de membres à travers le monde.

1 marqueur rouge = 1 communauté des plusieurs membres

Fondé par 3 associés

Christophe BRUNEAU
Dirigeant et développeur
#React Native, #Node JS, #JavaScript, #PHP, #CSharp

Elodie DIEVART
Community Manager

Cédric FAVRE
Juriste Technologies de l’Information et de la Communication

Une Stratégie Océan Bleu

Le projet basé sur une stratégie « Blue Ocean Strategy » consistait à porter un concept qui fonctionne déjà vers un marché vierge de concurrence.

Un exemple pour comprendre cette stratégie: Nintendo.

Nintendo qui était très en retard à l’époque sur son marché, prend l’initiative de créer une console atypique: la Wii. L’entreprise a ainsi réussit à porter le concept du jeu vidéo depuis le marché des gamers (adolescents) marché ultra concurrentiel vers un marché quatre fois plus gros et totalement vierge de concurrence: celui des familles et des personnes âgées. Nintendo est ainsi devenu à cette époque le leader mondial de son secteur.

stratégie océan bleu

L’idée de WeComFrom

La lutte contre la solitude après avoir quitter sa région était notre motivation. Tous ceux qui l’ont vécu où le vivrons à l’avenir comprendront. Quitter Paris ou Brest pour aller travailler à Lyon ou à Marseille n’est pas facile. Quitter sa région pour une autre région c’est une forme d’expatriation. Et le choc culturel peut être brutal. Tu as 25 / 30 ans, il n’y a plus le cadre des études pour faire de belles rencontres, tu arrives avec ton sac… et passé l’excitation de l’arrivée… bah tu te retrouves vite assis sur ton sofa le vendredi soir, puis le Samedi soir, pendant que les locaux sortent.

Alors se pose la question : « avec qui puis-je aller boire un verre? »

L’idée était de transposer le concept du site d’expatriation à un niveau régional (ex: rencontrer des Corses à Paris, rencontrer des Bretons à Bordeaux, rencontrer des Alsaciens à Toulon, rencontrer des Parisiens à Marseille).

D’un point de vu purement commercial, le marché de l’expatriation régional s’avère trois fois plus gros que celui de l’expatriation internationale. Et ce marché était à l’époque presque totalement vierge de concurrence ou désorganisé. Quelques groupes facebook existaient par-ci par là sinon des associations locales, quelques blogueurs. Nous appliquions donc à la lettre une stratégie « Océan Bleu ».

Un pari qui a très bien fonctionné en France mais aussi dans de très nombreux pays fortement marqués par les « identités régionales » (ex: les Catalans à Madrid, les Texans à New York…).

Des communautés inattendues

Du fait de sa structure technique, WeComFrom était aussi en mesure techniquement de gérer des communautés d’expatriés classiques (ex: Français à Barcelone, Américains à Paris, Français à Sydney). Même si la vocation de la plateforme n’était pas là, j’ai réalisé à l’époque que ces communautés étaient utiles aux gens qui les utilisaient: j’ai donc décidé à l’époque de laisser ces communautés vivre et grandir en parallèle.

Le cercle des nouveaux arrivants à …

Avec le temps nous avons compris qu’il ne fallait pas limiter la rencontre à des gens de sa région d’origine. Il fallait élargir le cercle à tous les nouveaux arrivants à … (ex: rencontrer les nouveaux à Paris, rencontrer les nouveaux à Bordeaux…). C’est finalement là que WeComFrom a trouvé sa vitesse de croisière.

102 000 manières de trouver wecomfrom

Fort d’une expertise en SEO (référencement naturel) et après beaucoup d’efforts, nous avons atteint le top 3 Google sur approximativement 102 000 requêtes. Ci-dessous; 2 articles que j’ai rédigé pour expliquer comment nous y sommes parvenu.

https://www.linkedin.com/pulse/top-20-des-critères-seo-2017-wecomfrom-dévoile-sa-christophe-bruneau/

https://www.linkedin.com/pulse/le-smart-seo-christophe-bruneau/

Wecomfrom dans la presse

… et merci aussi à tous ceux que je n’ai pas pu citer ici

Wecomfrom c’était aussi une identité de marque déposée à l’Union Européenne

Une intense activité communautaire

15 000 partages en 2 jours

Des pages qui continuent de vivre et de grandir

Wecomfrom sur Facebook
https://www.facebook.com/wecomfrom/

Nous les Ch’tis (la page officielle d’Elodie) https://www.facebook.com/Nousleschtisfr/

Nous les Varois
https://www.facebook.com/Nous-les-varois-1755505294671291/

Mais avant tout une belle aventure.

J’ai décidé à contre coeur d’arrêté ce projet après 2 ans d’activité pour me consacrer pleinement à mes deux passions: le développement de jeux vidéos et mon métier d’ingénieur d’affaire dans la cyber sécurité.

Les raisons principal qui nous ont poussé à arrêter:
– Business model fragile
– Coût de la mise en conformité RGPD
– Manque de temps

Extinction officielle des serveurs en mai 2017

😅 Deux anecdotes marrantes pour terminer 😅

  • Un jour un homme m’appelle depuis le Brésil. Je ne comprends rien à ce qu’il me dit. A force d’efforts je comprends qu’il me demande « où est la maison mère de WeComFrom » … j’ai mis 30 min à lui faire comprendre « bah dans ma cuisine » #StartUp
  • Courant 2017, je passe un entretien d’embauche pour mon poste actuel chez Idline. Peu après avoir été recruté mon chef vient me voir troublé et me dit : « le jour de ton entretien d’embauche, je suis persuadé de t’avoir entendu à la Radio te faire interviewer sur RFI » … ouf c’est passé 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *